QUI EST MAES, LE NOUVEL ESPOIR DU RAP FRANÇAIS?

La France reste avec les États-Unis parmi les plus gros marchés de musique rap au monde. Entre rap chill, hardcore, afrotrap, difficile parfois de se distinguer dans ce milieu où les places sont chères. Difficile, mais pas impossible, et c’est le cas de Maes, déjà adoubé par un certain Booba.

Le parcours du jeune sevranais de 23 ans intrigue : Un début en solo en 2014 freiné par une incarcération, puis une remise en question qui l’encourage à retrouver le droit chemin. Aujourd’hui,  le rappeur délivre des textes qui se rapprochent de son propre vécu, authenticité qui lui vaudra entre autres d’être signé sur le prestigieux Capitol, son label actuel.

Maes – Billets verts

Puis 1 morceau. Il suffit parfois d’un seul morceau pour que la carrière d’un artiste prenne son envol. Après la mixtape Réelle Vie 2.0, dont sont extraits les très bons Switch up, Pénave, 42 By Night, le morceau Billets verts commence à faire du bruit dans le rap français : À ce jour, plus de 2 millions de vues/lectures sur YouTube pour le clip paradisiaque tourné à Mykonos. Le Duc de Boulogne participera alors activement à la promo du morceau il y a quelques semaines par un post insta le montrant en train d’écouter le titre dans sa voiture. Pareil pour le rappeur MHD qui donnera également de la force. Un coup de projecteur incroyable qui fait ainsi rentrer Billets verts dans une autre dimension.

Ce morceau qui nous rappelle vaguement un Cœur de gangster d’Ash Kidd pour ses  sonorités incroyablement chill fera donc probablement partie de ces perles rap inattendues de l’été 2018. Alors que le 93 est déjà connu pour nous avoir présenté des noms comme Kalash Criminel ou encore Kaaris, il faudra probablement compter à l’avenir sur Maes.

You heard it here first.

 

RECOMMANDÉ  THAANOS | LA BIOGRAPHIE

Source : LASUEUR | Setry